Bondy, ville expérimentale sur les rythmes éducatifs

20150906iitsuka11-500x400Bondy a été désignée, le 23 mars dernier, ville expérimentale sur les rythmes éducatifs par la Direction départementale de la Cohésion sociale (DDCS) de la Préfecture de Seine-Saint-Denis, suivant une proposition faite par notre Maire, Sylvine Thomassin.

Cette expérimentation, menée en collaboration avec l’Etat, le ministère de l’Education nationale, la Caisse d’Allocations Familiales et la communauté éducative, dans le cadre de l’évaluation du Projet Educatif Territorial (PEdT), permettra de :

  • répertorier et valoriser les pratiques existantes sur Bondy
  • dégager des pistes de réflexion et d’amélioration
  • mutualiser et partager, à l’échelle départementale, la conclusion de l’expérimentation dont les travaux seront présentés en juin 2018

Bondy a été, dès 2013, l’une des premières villes à mettre en place un PEdT. A ce titre, la collaboration étroite entre les services communaux et le secteur associatif constitue une condition essentielle au bon déroulement des Temps d’Activités Périscolaires (TAP) proposés à l’ensemble des jeunes Bondynois.

Ces activités, rappelons-le gratuites, ont permis de révéler nombre de nos enfants à la culture sous toutes ses formes, comme en témoigne la présence de Démos, de la Maitrise de Radio France ou encore le succès incontesté de Passeurs d’Arts. « Les élèves qui participent au dispositif sont depuis plus concentrés en cours, ont de bons résultats, leur comportement a clairement évolué et les parents s’impliquent également dans le projet », le rappelle Tristan Jamelot dans le Reflets de Septembre 2017, la prestation remarquée de nos jeunes participants lors de la cérémonie des vœux aux Bondynois, en janvier dernier en témoigne !

En maintenant la semaine des quatre jours et demi, Bondy souhaite poursuivre son action dans la continuité, faisant du bien-être et de la réussite de nos élèves, une priorité absolue, bien loin des considérations idéologiques, des manipulations ou des postures politiciennes de certains, au mépris d’enjeux essentiels comme la lutte contre les inégalités par exemple. La désignation de notre commune comme ville expérimentale en termes d’aménagement des rythmes éducatifs constitue un signal fort envoyé par l’Etat, une reconnaissance des choix politiques assumés par notre majorité depuis 2013.

« La persévérance dans la réforme que nous avions initié est payante », comme le rappelle si justement Sylvine Thomassin. En tant qu’acteur-pilote de l’expérimentation, Bondy veut s’inscrire résolument dans un débat constructif et de qualité, guidé par un seul intérêt : l’épanouissement de nos enfants. La commune, s’appuyant sur notre majorité, mettra cette période à profit pour poursuivre le dialogue avec l’ensemble des partenaires afin de proposer un dispositif toujours plus performant et pertinent, à l’image de notre Ville des possibles.